samedi 23 décembre 2006

L'exil de Johnny ne traumatise pas les discothécaires

"Pas grave, on mettra ses disques en Musiques du monde"

(Oui, cette vanne est nulle. On appelle ça une blague de bibliothécaire).


Joyeux Noël au fait.

3 commentaires:

nescio a dit…

Soyons logique : si on est obligé de classer Janine Boissard en littérature, on ne peut que renvoyer Johnny en musique du monde...

nescio a dit…

Ben voilà, j'en oublie le 'S' à 'logique'...

Pitseleh a dit…

Il reste une solution encore plus pratique : l'enterrer avec André Rieu dans les musiques fonctionnelles.