dimanche 15 octobre 2006

Anthologie - One kiss can lead to another : Girl group sounds lost & found





















Label
: Rhino, 2005
Cote PCDM : 1.412 - Doo wop (faute de mieux)
Période couverte : 1960-1969


Bonne nouvelle : les inconditionnels des girls groups vont pouvoir laisser se reposer leur coffret Back To Mono et leurs compilations des Ronettes. Grâce au fabuleux travail de Rhino, c'est probablement la plus belle anthologie du genre qui nous est proposée. Il y a d'abord l'objet, somptueux, boîte à trésors renfermant un livret conséquent – à quand la traduction en français ? On a le droit de rêver... - et quatre CD gavés jusqu'à la garde de sucreries 60's. Les plus belles sont présentes : Shangri-Las, Chiffons, Supremes, Marvelettes, Shirelles, Velvelettes, Ronettes... Une large place est faite aux artistes « solos » avec entre autres Jackie DeShannon, Brenda Lee, la trop peu connue Evie Sands, Cilla Black, Petula Clark, P.P. Arnold, Sandie Shaw et Mary Wells. Mais plus que ces noms prestigieux, ce sont les chansons qui font la force de cette anthologie. Il faut entendre Dusty Springfield transcender « Magic Garden », une des nombreuses perles du compositeur Jimmy Webb avec ses cascades de violons et de piano. Il faut entendre la façon dont les Exciters scandent leur « He's Got The Power ». Il faut entendre la tristesse résignée du « Only To Other People » des Cookies pour se rendre compte que oui, Morrissey l'a copiée de façon éhontée et sans la moindre mention dans « Girl Least Likely To » ; on se souvient alors que les Smiths avaient repris « I Want A Boy For My Birthday » de ce même groupe lors de leur premier concert. On en vient à maudire les Beatles d'avoir sonné le glas de cette période dorée, eux qui n'avaient pas encore explosé quand le merveilleux « I Only Want To Be With You » ensoleillait les ondes. 120 chansons en tout, rien que ça. Il faut dévorer, savourer, se laisser bercer par ces ambiances tantôt naïves tantôt désespérées. La plus belle idée de cadeau à (s')offrir pour Noël. Encore merci Rhino.



Information pratique : on constate d'étranges écarts de prix pour cette merveille. Disponible pour 45 euros sur amazon.fr, elle dépasse régulièrement les 70 euros dans les Virgin pour atteindre le prix surréaliste de 94 euros sur fnac.com (avec un délai de livraison de plusieurs semaines en prime). En espérant que vous n'êtes pas liés pieds et poings à un fournisseur spéculateur...



Liens découverte Yousendit :

Dusty Springfield - Magic Garden
Nita Rossi - Untruth Unfaithful (That Was You)
The Cookies - Only To Other People

5 commentaires:

superstar a dit…

tu es1 vrp

rorschach a dit…

Très sympa ce blog. Re-bienvenue !

Pitseleh a dit…

Merci bien ! Je me dérouille les doigts mais les réflexes bloguiens (doh !) reviennent vite...

Sonic Eric a dit…

Vade retro satanas !
Ce coffret me fait de l'oeil depuis sa sortie. J'ai beau avoir tous les here comes the girls et where all the girls are possible, rien n'y fait : je le veux. Mais, hélas, j'ai les poches vides et ton post ne fait qu'attiser la frustration.

Pitseleh a dit…

Vu les merveilles que contiennent ces deux séries tu es déjà plus que bien loti !
(Mais bon, il faut bien l'admettre, ce coffret est BEAU. Gniark gniark)