samedi 6 janvier 2007

Pitseleh album of the year : Camera Obscura - Let's Get Out Of This Country [2006]














Label : Elefant
Indice PCDM : 2.24 - Pop "indie"


S’ils n’ont plus remporté le Tournoi des 6 Nations depuis 1990, les Ecossais se sont depuis affirmés comme l’une des forces majeures de la pop indépendantes. Humilité, sens de la mélodie et harmonies remarquables ont ainsi permis aux Delgados, Orchids et autres Teenage Fanclub de décrocher la timbale en alignant une série de chefs-d’œuvre qui n’ont guère d’équivalent aujourd’hui.

On attendait depuis trois ans des nouvelles de Camera Obscura, après deux albums déjà fort riches en perles (extraordinaire Eighties Fan) qui avaient kidnappé les oreilles de quiconque aimant sa pop bien fignolée et surtout charmante. Charmante est le mot qui vient à l’esprit dès la première écoute de ce nouvel opus, désormais étalon maître de leur discographie et d’une année par ailleurs peu avare en matière de douceurs musicales… Il y a d’entrée ce Lloyd I’m Ready To Be Heartbroken, féerique réponse au Are You Ready To Be Heartbrocken de Lloyd Cole, incroyablement accrocheur, qui se place dans les plus beaux singles de l’année… Puis c’est l’avalanche. Le doux Tears For Affairs et ses airs de bossa, les mélodies enfantines de Come Back Margaret, les larmes acoustiques de Dory Previn, le charme immédiat de Let’s Get Out Of This Country, l’hommage aux girls groups de I Need All The Friends I Can Get… N’en jetez plus, la jolie Tracyanne Campbell a réussi le Grand Chelem ; comme le dit Allmusic, “Picking out highlights is like picking your favorite among your children”. Mais plus qu’une simple collection de symphonies pop chères à Phil Spector, ce disque permet à Camera Obscura de sortir de l’ombre entêtante de Belle & Sebastian tant l’élève parait en mesure de dépasser le maître ; largement supérieur à The Life Pursuit il jouerait plutôt dans la catégorie d’un If You’re Feeling Sinister, celle des albums parfaits et intemporels.


Page Myspace

3 commentaires:

80s fan a dit…

Effectivement, cet album est excellent. De toute façon, leurs disques ont toujours été très soignés et attachants.
David Skirving (ancien Camera) a également écrit de très belles chansons avec California Snow Story. A écouter.

Cette année, je retiendrai aussi "Sorry love" des Pipas même si je trouve que c'est sans doute leur album le plus inégal (reste la chanson d'ouverture "Basements" qui est vraiment chouette).
"The return of..." de The Hit Parade qui ont fait un retour très réussi.
Math & Physics Club ne m'ont pas déçue depuis leurs premiers EPs.
Les albums de Midlake et El Perro Del Mar ne sont pas trop mals.
Un gros coup de coeur par contre pour le Jim Noir et le EP de Cats On Fire (excepté pour leur seul vilain titre, "Draw in the reins").

Autrement, agréablement suprise aussi par l'album des suédois Irene, celui du super-groupe The Occasional Keepers, réunissant des anciens de The Wake et de The Field Mice, pour de jolies chansons telles que "Desire" et "The bracken"; par le Mirafiori, le Ponies in the surf, et le Pants Yell! aussi.

Mais bon, comme l'an dernier, je n'ai finalement pas écouté beaucoup d'albums de 2006 et je suis très certainement passée à côté de beaucoup d'autres qui méritaient le détour.

escargolent a dit…

J'ai écouté ce disque et c'est franchement mauvais... ça ne ressemble à rien. C'est pas grave, j'accrocherai la galette dans mon cerisier cet été pour éloigner les oiseaux... !

Pitseleh a dit…

Ca ressemble à de la pop, ni plus ni moins.

80sfan > Merci pour la liste ! Depuis ce matin je me passe "Troublemaker" de Idha... Suède toujours décidément.