mardi 23 janvier 2007

Hang the DJ

Etant donné la faible teneur des salaires de notre bien belle profession, il n'est guère étonnant que nombre de mes collègues mettent leurs talents à profit dans diverses activités annexes : dessin, écriture, théatre, musique entre autres. On notera au passage que ces à-côtés relèvent généralement du domaine artistique, le bibliothécaire lambda n'étant guère manuel ; couplé à la phénoménale réactivité des services techniques municipaux, ce handicap explique sans doute la panne totale de notre ascenseur depuis maintenant deux mois (série en cours). Pour ma part j'ai récemment choisi de me lancer dans une glorieuse carrière de DJ amateur, qui présente l'avantage d'offrir une rémunération en nature (houblon, orge, eau). Cette courte première expérience ne m'a pas évidemment pas permis de diffuser la moitié des titres que j'avais sélectionnés, mais j'ai pu cependant éviter nombre de plantages répertoriés dans cet excellent ouvrage :




A lire et relire.

7 commentaires:

marvin rouge a dit…

J'ignorais que Luz avait sorti ce bouquin. Il faut que je me le procure vite fait !!!

escargolent a dit…

oui effectivement pour la fortune de la diffusion culturelle le bibliothécaire y laisse la sienne.
Un temps. Celui de la motivation. Puis vient le temps où la réalité reprends ses droits. L'appartement trop petit. Les fringues recyclés, rerecyclés. La plomberie en panne qui attend. Attend encore. les courses alimentaires "light". Les voyages interdits. La vie qui ronronne. Créer une famille ? oui, mais ça coûte et avec le travail le week-end pas facile. Pas facile du tout ! Le bibliothécaire y laisse sa fortune et sa vie personnel. C'est beau ! oui, mais vient le temps où vraiment il commence à trouver ça dure. Vient le temps de la démmerde. Petits boulots en sup. Combines : vente des pilons récupérés au marché aux puces ; la fève de la galette des rois offerte par les chefs en vente sur ebay ; puis le temps des grandes promos: pour 1 € de plus la couronne avec la fève ...

Sonic Eric a dit…

On serait curieux d econnaître ta playlist !

Pitseleh a dit…

Pour la playlist c'était 60's, girl groups et pop indé. Entre autres : Pretty Things, Supremes, Zombies, Smiths, Camera Obscura, Poets, Sly & The Family Stone, Kinks, Sandy Salisbury, Felt, Sunshine Company...

Sonic Eric a dit…

Rarement vu quelqu'un avec des goûts aussi proche que les miens !

Pitseleh a dit…

Bon, entre ça et Ephemera les doutes ne sont plus permis : je t'épouse.

Ulrich Stakov a dit…

Bon à part le Camera Obscura, il n'y a rien à redire :-))