dimanche 25 novembre 2007

Chu Berry - Berry story [1936-1939]



Label : Jazz Archives
Indice PCDM : 1.33 - Swing, jazz classique

On l'aura deviné à la lecture de ce blog : je ne suis pas un fondu de jazz. Non que j'ai une dent contre mais ce style ne m'avait jamais touché jusqu'ici, notamment en raison d'un rapport à la technique qui vire parfois à la simple démonstration (surtout du côté du jazz-rock). Restaient Coltrane, Miles Davis et Barney Kessel (idole de Phil Spector) qui avaient su trouver le chemin jusqu'à mes oreilles. Cette palette réduite tend à s'élargir avec les groupes de washboard et quelques chanteurs des années 20 (notamment le "Midnight, the stars & you" de Ray Noble)... et Chu Berry donc, dont j'ai entendu le saxophone avant de connaitre son amusant patronyme. Peu connu visiblement (dear God, j'ai collé le spécialiste jazz de la Fnac avec) mais loin d'être le premier venu vu qu'il a accompagné des pointures telles que Cab Calloway et Lionel Hampton avant de périr à l'âge de trente ans. J'ai immédiatement aimé ce son pour son côté surrané qui lui donne un charme immédiat, pour l'ambiance particulière dégagée par ces morceaux. Il est parfois agréable d'oublier un peu les guitares...

Liens temporaires Yousendit :

Chu Berry & his orchestra - Now you're talking my language
Chu Berry & his orchestra - Maelstrom
Lionel Hampton & his orchestra - Shufflin' at Hollywood

Cadeau bonus pour les fans de Shining :

Ray Noble - Midnight, the stars & you


1 commentaire:

doppelganger a dit…

Eh bien on peut dire que la FNAC est tombée très bas ! (vous lui direz de ma part...)
Leon "Chu" Berry est bien sûr l'un des meilleurs saxophonistes ténor des années 30 et 40, et bien connu des amateurs qui connaissent un peu plus que le rayon Fnac (justement).
Puisque vous aimez Chu Berry, allez donc voir du cöté de Don Byas (magnifique réédition pour trois fois rien chez Quadromania : 4 cds pour 5 €... et à ce prix là, raflez la collection, il y a des trésors : Jimmy Witherspoon par exemple...)
Allez, bonne écoute, loin des ravageurs du Jazz-rock.
Et ne prenez pas pour un vieux nostalgique : je pourrais aussi vous envoyer dans le rayon "musique improvisée" - vous n'en reviendriez pas -pour écouter un peu Michel Doneda ou Daunik Lazro (parmi des centaines d'autres), mais il n'existe pas à la Fnac...