lundi 28 mai 2007

Concours et effectifs : le CNFPT rase gratis

Nouveau tour de passe-passe du Centre National de la Fonction Publique Territoriale. Après avoir placé les deux concours d'assistant et d'assistant qualifié du patrimoine le même jour, soit le 28 mai 2008, le CNPFT vient d'annoncer le report du concours de bibliothécaire territorial. Initialement prévu pour novembre 2007, celui-ci aura finalement lieu... le 28 mai 2008.

Conséquence : les candidats concernés ne pourront tenter qu'un unique concours au lieu de trois, sur une période de plus de deux ans. La culture a de l'avenir.


6 commentaires:

Anonyme a dit…

Le problème, c'et pas les concours, c'est l'apres concours. C'est pas plus mal qu'ils annullent des concours étant donné qu'il y a beaucoup de gens qui ont réussi tous ces concours qui ne trouvent pas de poste actuellement. Si il n'y a pas de postes à la clé, autant ne pas organiser des concours.

J'ai passé le concours d'Adjoint
Administratif Territorial il y a plus d'un an et je n'ai toujours pas trouvé de poste.

Les concours dans la FPT sont une arnaque. Dans les autres fonctions publiques (les impots, l'éducation nationale...), quand on réussit un concours, au moins on est sur d'avoir un poste à la clé.

Michaël a dit…

Sans doute un dommage collatéral instigué par notre nouveau gouvernement et son président qui n'a jamais caché qu'il y avait, selon lui, beaucoup trop de fonctionnaires... ça promet...

rubens a dit…

En fait je viens d'apprendre aujourd'hui que le concours d'assistant a été annulé car la liste d'aptitude de ce concours n'était pas encore vide ! Vive la FPT

Pitseleh a dit…

Oui, j'ai appris aussi la nouvelle entre temps. Plutot étrange étant donné que les listes d'aptitude ne sont jamais vides... Cela doit au moins satisfaire les lauréats précédents en recherche de poste, mais le système de la FPT marche définitivement sur la tête.

M.A. a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
M.A. a dit…

ARGHHH...Et en attendant les DUT et master continuent à former des futurs professionnels pour un métier qui s'affiche comme sans débouché, le concours étant la seule porte d'accès officiel...

Résumons :
Des annonces d'offres d'emploi exigeant un DUT, une éxpérience pro' significative...
Des concours pour avoir droit de candidater à ces offres d'emploi, avec des épreuves généralistes favorisant le recrutement d'universitaires généralistes, voire les sciences po' et les normale sup'...
Des formations post-concours accessibles aux généralistes uniquement si une collectivité a accepté d'abord de les recruter sans formation.
Des collectivités qui veulent des gens formés d'abord...

ça pourrait presque être rigolo, vu de l'extérieur non? Bon, ok, je simplifie, mais un post' c'est court, non? ;)